En 2001 déjà, l’OSK a reçu la visite de Michael MORGAN, chef de l’orchestre Oakland Est Bay Symphony, qui était accompagné de Joseph HEBERT, violoncelliste dans le même orchestre. Après un travail de quelques jours à Kinshasa, Michael MORGAN a dirigé l’OSK au cours d’un culte dans le majestueux temple de N’kamba, siège du KimbanguismDepuis 2004, de manière chronologique, les chefs et musiciens cités ci-après, se sont succédé pour travailler avec l’OSK à son siège de Kinshasa : 

  • Emilsson, chef de l’orchestre de chambre de Tübingen, Allemagne, en 2003;
  • Gerno Muller, violoniste allemand, en septembre 2004;
  • Manuel Tato, chef de l’orchestre d’Evry, en décembre 2004;
  • Laurent Gossart, musicien et chef d’orchestre au conservatoire d'Evry, en février 2006;
  • Jérôme Hilaire, musicien et chef d’orchestre, en 2007 et 2008;
  • Pierre Alain Chamot, violoniste, avec une délégation des musiciens de l’orchestre de la WDR, en 2010 ;
  • Rupert Huber, chef de chœur, accompagné de Rolf Schmitz Malburg, Sabine Kallharmmer, Pierre Alain Chamot, Christian Stach, tous musiciens du chœur et de l’orchestre de la WDR, en 2011 ;  
  • Julien Vanhoutte, musicien et chef d'orchestre, en juillet 2012;
  • Marc Korovicth, Chef de Chœur à Evry, en juillet 2012;
  • Sofie Jeannin, Chef d'orchestre, directrice de la maîtrise de la radio France, en avril 2014;
  • Vijay Upadhyaya, chef de l’orchestre national de jeunes de l’Inde, en 2014 ;
  • Ingo Pirfano, chef d’orchestre indépendant, initiateur du projet « A kiss for all the world », en 2017

Il convient de noter que les ateliers s’étalent généralement sur une dizaine de jours ou deux semaines, et se clôturent également par un concert dirigé par le chef d’orchestre visiteur.

Il faut signaler aussi qu’en 2015, l’OSK a bénéficié de l’encadrement ciblé de la part de deux flûtistes américano-nipponnes de l’association « Music Beyond », Cécile KAORI FUJII et Nana AOMORI. En 2016,2017 et 2018, Cécile KAORI est encore revenue travailler avec quelques musiciens de l’OSK.       

Outre ces personnalités du monde musical, l’OSK a été honoré par des visiteurs de marque dont la Princesse Caroline de Monaco au siège même de l’OSK, en marge de la session 2013 du Festival Printemps des Arts de Monaco qui s’est poursuivie à Kinshasa, une visite aussi inattendue qu’encourageante.

Par ailleurs, des chefs de missions diplomatiques et autres diplomates des pays ci-après, en poste à Kinshasa, ont manifesté, au fil des années, beaucoup de sympathie pour l’OSK à travers des visites, invitations, facilitations et diverses autres initiatives constructives. Il en est ainsi notamment de l’Afrique du Sud, de l’Allemagne, de la Belgique, de la France, des Etats Unis d’Amérique, du Japon et de la Suède. 

L’on peut aussi signaler la rencontre, bien que pendant un moment assez bref, du maestro et de quelques-uns des musiciens de l’OSK avec la célèbre actrice Angelina Jolie, à la demande de cette dernière, au cours d’une escale à l’aéroport de Kinshasa en 2014.